Skip links

Veiller sur son équipe en temps de confinement

Date : 19 mars 2021
Date limite d’inscription: 8 mars 2021
Nombre de places disponibles :  20
Durée : 9 h 30 à 12 h (2,5 heures)
Lieu : Via la plateforme de vidéoconférence ZOOM
Coût : 30.00 $
Valeur réelle : 96.00 $

Depuis près d’un an maintenant, forcés de travailler de la maison, les gestionnaires font face à de nouveaux défisCertes, ils ont toujours cette responsabilité de s’assurer que leur troupe se porte bien, mais comment y arriver s’ils ne voient plus leurs employés autrement que sur un écran? 

Durant cette formation, nous aborderons des pistes de solutions concrètes afin d’outiller les gestionnaires à accompagner leur équipe sur le plan humain, et ce, malgré les défis de la distance en télétravail et le contexte particulier que nous traversons. Elle se terminera avec une période de discussion sur les situations vécues par les participants. 

Contenu de la formation 

  • La communication verbale et non verbale (un spécialiste en la matière : Manuel Constant) 
  • Empathie et non sympathie 
  • Les limites du gestionnaire face à la détresse 
  • Reconnaître la détresse chez un employé 
  • L’importance du lien d’appartenance, surtout à distance, et comment l’actualiser 
  • Discussion, questions et réponses

 

En cas d’urgence, voici d’autres ressources disponibles:

Santé mentale et télétravail (Gouvernement du Canada)

Ligne d’écoute et entraide (Québec)

Stress, anxiété et déprime associée à la Covid-19 (Gouvernement du Québec)

Clientèle visée: Gestionnaires d’équipes d’organismes culturels ou municipaux

Informations supplémentaires

Diminuer au maximum les impacts en raison des problèmes de santé mentale dus à la crise sanitaire. 

Mieux gérer les émotions de son équipe en contexte de changement.

Chaque participant aura besoin d’un ordinateur, avec accès à Internet haute vitesse, et une webcam. Le logiciel Zoom (gratuit pour les participants) devra être préalablement installé sur votre ordinateur ou tablette.

Formatrice

Chantal Dufort est travailleuse sociale de formation. Elle a travaillé en CLSC plus de 20 ans ainsi que sur plusieurs mesures d’urgence. Depuis 2 ans, elle œuvre en tant que travailleure autonome, consultante, auprès des individus et des entreprises dans la prévention de la santé mentale. Elle a accompagné des centaines de personnes déjà en arrêt de travail, pour cause d’épuisement, anxiété et dépression.

Valeur réelle

Un travailleur dont l’employeur est assujetti à la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre doit payer le tarif correspondant à la valeur réelle établie pour chaque formation. Cette loi stipule que les organismes dont la masse salariale est supérieure à 2 M$ doivent consacrer au moins 1 % de cette somme à la formation de leur main-d’œuvre.

À propos

Actualités

Services

Ressources

Événements

Membres

X