Justine Le Blanc-Brillon

Pour me joindre:

Courriel | Site web |

Justine Le Blanc-Brillon Interprète / chanteuse

Discipline artistique

Née à Montréal en 1999, Justine a passé son enfance en banlieue, à Blainville. Elle chante depuis toujours, et dès l’âge de 5 ans, ses parents reconnaissent son talent en lui faisant suivre des cours. Deux ans plus tard, elle se joint brièvement à une chorale classique, ce qui ne correspond pas du tout à sa personnalité énergique et expressive.

À la fin du primaire, la musique ne fait plus partie de la vie de Justine, qui choisit de prendre une pause. Mais dès l’entrée à l’école secondaire, en l’entendant chanter, les amies de Justine l’encouragent fortement à développer son talent. À partir de ce moment, plus rien ne l’arrête !

En 2015, son professeur de chant l’invite à s’inscrire à VocalizeU Summer Intensive Camp à Los Angeles. Quelle formidable façon de célébrer son anniversaire de 16 ans, son Sweet Sixteen, en chantant devant plus de 300 personnes et un panel d’experts de l’industrie musicale américaine ! Cette expérience lui donne encore plus d’assurance et confirme son désir de poursuivre dans cette voie.

Spécialités ou services offerts

Depuis ses tout débuts, Justine performe dans différents spectacles organisés par ses professeurs de chant, évènements qui ont lieu autant dans de petites chapelles, que dans de grandes salles comme le TLG à Ste-Thérèse, qu’au Rialto à Montréal.

En 2015 et 2016, Justine performe à deux reprises devant un grand public à titre de finaliste dans un concours de chant régional, Blainville en Chansons.

Plus récentes réalisations

À l’été 2016, elle est approchée par un réalisateur multiplatine américain, Roy Hamilton III. C’est le début d’une collaboration fructueuse qui la mènera loin. De 2016 à 2017, en plus de ses études à temps plein en sciences, elle travaille comme sauveteuse aquatique et monitrice de natation, elle suit des cours de théâtre musical et participe à des spectacles. C’est aussi pendant cette année scolaire que Justine apprend que son père est atteint d’un cancer. Quelques mois plus tard, elle subit une commotion cérébrale en faisant une mauvaise chute, lui laissant des séquelles au niveau de son audition. Toute sa vie, Justine devra composer avec des traitements périodiques en ORL afin de maintenir son degré d’audition.

Tout cela vient retarder de façon importante le projet de création de sa première chanson. Le véritable processus commence enfin à l’été 2017, en studio à Toronto. « Doors » sort en avril 2018, suivi d’un vidéoclip. Au même moment, Justine est soulagée d’apprendre que son père est en rémission totale. Avec cette première chanson produite professionnellement, diffusée sur toutes les plateformes numériques et à la radio, la carrière de Justine est lancée.

Mais pas question d’abandonner ses études : depuis sa commotion cérébrale, Justine est fascinée par la neuropsychologie et elle se destine à des études universitaires dans ce domaine. Prochain défi : composer d’autres chansons originales, inspirées de ses expériences et réflexions de jeune femme multitalentueuse qui a toute la vie devant elle.


© 2012 - 2018 Conseil de la culture des Laurentides | Conception web et hébergement Nuroweb