Skip links

Initiation aux techniques de vidéo de scène

Dates : Hiver 2022
Date limite d’inscription:
Lieu : En formule hybride – une partie en ligne et une partie pratique dans une salle de spectacle de la région (à préciser)
Nombre de places disponibles : 10
Durée : 20 heures
Coût :  123 $
Valeur réelle : 806 $

L’industrie du spectacle est en constante évolution. Les productions ont régulièrement recours à la vidéo comme élément scénique. Il est donc nécessaire que les technicien.ne.s de scène maîtrisent les techniques de vidéo de scène en se familiarisant avec les équipements, les fonctions et le vocabulaire inhérent à ce médium.

Cette formation de 20 heures sera offerte en deux volets : une partie de cours théorique, en ligne, et une partie d’exercices pratiques, en salle de spectacle.

 

* Plus d’informations à venir prochainement.

Clientèle visée : Techniciens de scène professionnels, pigistes ou salariés

Informations supplémentaires

À la fin de la formation les participants seront en mesure de :  

  • Comprendre la fonction de travail et le vocabulaire technique (niveau d’intégrateur vidéo);  
  • Apprendre les différents projecteurs et les murs D.E.L.;  
  • Connaître les équipements, les filages et les connecteurs. 

 

Les objectifs de ce perfectionnement offert aux techniciens de scène sont de : 

  • Soutenir par le biais de la formation continue les diffuseurs en arts de la scène dans la relance de leurs activités suite à la pandémie ;
  • Maintenir le lien à l’emploi de techniciens de scène qualifiés auprès des diffuseurs des Laurentides. 

Être technicien de scène, pigiste ou salarié, pour la diffusion de spectacles d’arts vivants 

Chaque participant aura besoin d’un accès Internet avec webcam. Le logiciel Zoom (gratuit) devra être préalablement installé sur votre ordinateur ou tablette.

Formateur – à confirmer

En partenariat avec le service aux entreprises du Collège Lionel-Groulx  

Valeur réelle

Un travailleur dont l’employeur est assujetti à la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre doit payer le tarif correspondant à la valeur réelle établie pour chaque formation. Cette loi stipule que les organismes dont la masse salariale est supérieure à 2 M$ doivent consacrer au moins 1 % de cette somme à la formation de leur main-d’œuvre.

À propos

Actualités

Services

Ressources

Événements

Membres

X