Skip links

Droits d’auteur et nouvelles technologies

Date: 27 janvier 2021 10 h 30 à 14 h 00 (incluant 30 minutes pour dîner)
Date limite d’inscription: 20 janvier 2021
Nombre de places disponibles : 15
Durée : 3 heures
Coût : 30 $
Valeur réelle : 115 $

Depuis une dizaine d’années, Internet est devenu le lieu d’échange et de diffusion de prédilection dans le domaine culturel. Tout est simplifié pour donner accès rapidement et efficacement à de la musique, des photographies ou encore des vidéos. L’auteur peut ainsi toucher un public plus grand, et communiquer voire vendre plus facilement ses œuvres. Toutefois, à chaque avantage son inconvénient; contrôler les diffusions et rediffusions et même la contrefaçon de son œuvre est devenu de plus en plus compliqué.   

La Covid-19 n’a pas aidé à améliorer la situation, poussant chacun à se faire sa place en ligne, sans avoir le temps de prendre des mesures de précaution et sans savoir comment combattre les cyber contrefaçons.  

Clientèle visée: Artistes professionnels, travailleurs autonomes ou au sein d’un organisme

Informations supplémentaires

Faciliter la prise de conscience de ses droits et de leur limite sur Internet par le biais d’une formation axée sur la pratique, pour ensuite être capable de diffuser correctement et de se protéger efficacement. 

Chaque participant aura besoin d’un accès Internet avec webcam. Le logiciel Zoom (gratuit) devra être préalablement installé sur votre ordinateur ou tablette.

Valentine Cheviron, formatrice

Après un an au sein de l’équipe du Laboratoire de cyberjustice, à participer àdivers projets de recherche touchant au numérique et à l’utilisation des renseignements personnels,Valentine finit sa formation d’avocate au sein d’un cabinet spécialisé en propriété intellectuelle, trèsintéressée par le domaine culturel, et l’impact des nouvelles technologies. 

Erwan Jonchères, formateur

Titulaire d’un LLM en droit des technologies de l’information à l’Université deMontréal. Avocat au Barreau de Montréal et membre du cabinet Satoshi Légal Inc., fondé en 2019,par d’anciens avocats-chercheurs du Laboratoire de cyberjustice, du Centre de Recherche en DroitPublic de l’Université de Montréal. Sa pratique s’axe principalement autour de la protection desdonnées, de la blockchain et du droit des affaires. Me Jonchères a donné de nombreusesformations de trois heures, notamment dans le cadre de l’École d’été du Laboratoire deCyberjustice et une conférence de 3h à la Cour d’appel du Québec, devant les procureurs de laCouronne spécialisés dans le crime organisé.

À propos

Actualités

Services

Ressources

Événements

Membres

X