Skip links

La découvrabilité, de quoi on parle?

19 janvier 2020 | Blogue

Par Gisèle Henne, ADN, numerique@culturelaurentides.com

La «découvrabilité» est le potentiel d’un contenu Web à être DÉCOUVERT lors d’une recherche par un internaute. On pourrait dire très simplement que les matériaux de la découvrabilité sont la donnée et la métadonnée. Voir le glossaire plus bas pour les mots en gras.

Comment les données exploitées dans le Web jouent un rôle de plus en plus crucial dans notre façon de nous informer, de communiquer, de consommer? Une intégration appropriée des métadonnées dans nos sites représente aujourd’hui un enjeu majeur dans les stratégies de découverte de l’offre culturelle.
.

Organismes culturels et internet

Pour les organismes culturels, il s’agit, par exemple, de formuler une demande claire au professionnel responsable de leur site Web. L’implantation des termes standards de métadonnées doit être faite afin de permettre la lecture des données structurées dans l’interface de recherche Google.
Les données dans le Web

 

Et les artistes?

Pour les artistes, il s’agit de comprendre comment inclure les métadonnées relatives à leurs créations sur leur espaces Web. Ils peuvent également enrichir leurs descriptions vers des contenus externes. Par exemple, un artiste peut lier à son site un article de référence sur Wikipédia, dans le but d’en améliorer la découverte par les robots du Web.
.

Architecture du Web

Actuellement, une stratégie de développement d’un graphe de connaissances est projetée en 2020 au profit des arts de la scène, portée par Culture Laval à l’aide de Signé Laval. Culture Laurentides en est partenaire de services. S’il est accepté au Fonds de stratégie numérique du Conseil des Arts du Canada, l’impact de ce projet majeur nécessitera une maîtrise rapide des concepts par le milieu et ses premiers répondants: les diffuseurs, les programmateurs d’événements, les porteurs de calendriers événementiels. Soyons prêts.
.

Formation à venir

Dans cet état d’esprit, Culture Laurentides programme la formation Stratégies de découvrabilité en février prochain, offerte par Josée Plamondon et Marie-Eve Berlinger. Outre cette formation, une série d’ateliers gratuits sur Wikipédia sera également mise en place d’ici mars, le mois international de l’enrichissement de la donnée dans la francophonie. Ce type d’atelier permet de façon ludique, mais très concrète, de saisir les impératifs de contenus enrichis et liés.

Au plaisir de vous y voir!

 

___

Qu’est-ce que la donnée? Il s’agit de l’expression simple d’une entrée alphanumérique sur le Web.

Qu’est-ce que la métadonnée? Il s’agit de la structuration de la donnée, qui la rend repérable aux algorithmes d’intelligence artificielle qui parcourent le Web.

Qu’est-ce que la donnée liée? Il s’agit d’une sorte d’hyperlien entre deux données de différentes plateformes, un pont entre deux données de différentes pages.

Qu’est-ce que la donnée structurée? Il s’agit de l’expression qu’utilise Google pour désigner des balises qui sont encodées dans une structure hiérarchique propre à sa plateforme de recherche, soit la disposition de l’espace supérieur droit de l’interface de recherche qui répertorie les données les plus importantes. Toutefois, toute donnée entrée dans un format prédéfini est «structurée», même s’il ne s’agit pas de l’architecture de Google.

Qu’est-ce qu’un graphe de connaissances? Il s’agit d’un répertoire graphique des relations entre certains concepts d’un même domaine de connaissances. Ce répertoire tisse mathématiquement les liens (et représente les ponts) entre chaque concept pour renforcer la signification des données, leur valeur, leur pertinence.

Pour en savoir plus, voici un glossaire plus complexe rédigé par l’Observatoire de la culture des communications du Québec. Une vulgarisation plus accessible de ce lexique est présentée par Culture NumériQC.

À propos

Actualités

Services

Ressources

Événements

Membres

X