Skip links

Comptabilité pour les artistes par une artiste!

Dates : 22 et 29 octobre 2021
Date limite d’inscription : 14 octobre 2021
Heures : 14 h à 17 h
Lieu : En ligne via la plateforme ZOOM
Nombre de places disponibles :
10
Durée : 6 heures (2 séances de 3 heures)
Coût : 32 $
Valeur réelle : 210 $

La comptabilité vous angoisse et vous rebute, vous ne savez pas par où commencer, vous êtes débordés chaque année lors du rapport d’impôt ?
Vous souhaitez vous simplifier la vie ?
Vous avez des questions spécifiques concernant votre situation ?
Cette formation est pour vous !

Offerte par une artiste professionnelle pour les artistes professionnels, cette formation comptable répond à la réalité des artisans et artistes de toutes disciplines et des travailleurs autonomes. Sont bienvenus celles et ceux n’ayant pas ou peu de connaissances en comptabilité, de même que celles et ceux souhaitant effectuer une mise à jour, réviser ou acquérir une routine de travail, consolider et leur valider leurs méthodes en place.

Présentant un contenu concret à mettre en application, la formation cible ce que vous devez savoir fiscalement en tant qu’artiste sans s’embourber dans les formalités du fameux rapport d’impôt. Une routine de travail, de même qu’une boite à outils simple et efficace sera expliquée,  vous accompagnant dans votre classement, votre tenue de livres et votre gestion financière. De plus, la formatrice propose tout au long de la formation, l’acquisition d’un bagage de connaissances comptables utiles bonifiées de nombreux conseils basés sur la vie réelle de l’artiste professionnel. 

 

 Contenu: 

  • Terminologie comptable 
  • Les états financiers : l’état des résultats et le bilan 
  • La forme juridique du travailleur autonome 
  • Notions fiscales essentielles à savoir 
  • L’attente raisonnable de profit et le statut professionnel de l’artiste 
  • Les revenus de l’artiste travailleur autonome 
  • Les dépenses de l’artiste travailleur autonome 
  • L’amortissement 
  • Les taxes : quand-quoi-comment 
  • Les pièces justificatives et leur classement 
  • La boîte à outils : équipement requis 
  • La routine de travail 
  • De nombreux trucs et astuces 

Clientèle visée: Artistes professionnels et de la relève professionnelle et travailleurs autonomes en culture

Informations supplémentaires

  • Savoir quand et comment déléguer sa comptabilité 
  • Connaître la terminologie comptable et fiscale de base 
  • Consolider sa littéracie comptable 
  • Développer son autonomie 
  • Calmer son angoisse financière et y voir plus clair 

 

Résultats attendus: 

  • Simplifier l’aspect gestion financière de sa carrière 
  • Intégrer et s’approprier une méthode de travail 
  • S’initier à des outils concrets de gestion de l’argent 
  • Apprendre à budgéter des projets 
  • Développer son esprit critique et sa confiance 

Chaque participant aura besoin d’un accès Internet avec webcam et micro. Le logiciel Zoom (gratuit) devra être préalablement installé sur votre ordinateur ou tablette.

Julie Picard, formatrice

Julie Picard cumule près de vingt années de pratique en tant que travailleuse culturelle. Artiste professionnelle active, elle se spécialise également en gestion comptable et complète l’AEC en Gestion financière et comptabilité informatisée du Cégep Limoilou, le Microprogramme de 2e cycle en Gestion du développement culturel de l’Université Laval, de même qu’une Maîtrise de recherche en Arts visuels. Elle a développé une solide expertise en offrant des services comptables partagés pour de nombreux OBNL en environnement, en défense de droits, en action communautaire et des organismes culturels professionnels (centres d’artistes autogérés, théâtre jeunesse, diffuseurs musique). Impliquée et passionnée, elle a siégé au sein de conseils d’administration, de jurys de pairs et de groupes de travail, d’associations et d’instances nationales. Enseignante en techniques administratives au collégial, elle est également passée maître dans la vulgarisation comptable pour les artistes et organismes culturels partout au Québec. 

Valeur réelle

Un travailleur dont l’employeur est assujetti à la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre doit payer le tarif correspondant à la valeur réelle établie pour chaque formation. Cette loi stipule que les organismes dont la masse salariale est supérieure à 2 M$ doivent consacrer au moins 1 % de cette somme à la formation de leur main-d’œuvre.

À propos

Actualités

Services

Ressources

Événements

Membres

X