Skip links

Comment rédigez votre demande de financement au programme de partenariat territorial du CALQ

Dates: Les mardis du 25 janvier au 8 février 2022
(25 janvier, 1er et 8 février)
Date limite d’inscription : 18 janvier
Heures : 9 h à 12 h
Lieu : En ligne sur la plateforme ZOOM
Nombre de places disponibles : 9
Durée : 9 heures (3 séances de 3 h) + 2 heures de suivi individuel par participant.e
Coût : 57 $
Valeur réelle : 371 $

Rédiger un projet que l’on doit présenter au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) ou à tout autre bailleur de fonds est parfois ardu. Pour pouvoir déposer une demande de financement, il faut savoir présenter par écrit un projet de façon concise et claire, en plus de fournir un budget et un échéancier qui soient crédibles.  

Après avoir donné un aperçu général du programme, la formatrice abordera entre autres : la rédaction d’un projet punch, la charpente d’un budget équilibré, le plan de travail et la préparation des documents d’appui. Tout au long de la formation, elle donnera des exemples et vous transmettra les trucs et astuces à connaître, en s’attardant sur les maladresses et pièges à éviter.

À partir de l’exemple concret d’une demande au programme régional, vous repartirez avec les outils nécessaires afin de maximiser vos chances d’être sélectionné à tout concours : assurance dans le ton et le choix de vocabulaire, intégration de sa démarche dans la description de projet, réalisme des prévisions budgétaires et du déroulement du projet, sélection appropriée du matériel d’appui.

Comme cette formation vient aussi expliquer les attentes des bailleurs de fonds, vous pourrez mieux comprendre comment déposer votre demande dans les règles de l’art. 

Suite aux trois séances de formation en groupe, profitez de deux heures de suivi individuel, en rencontre virtuelle avec la formatrice afin qu’elle puisse répondre à vos questions avant le dépôt de votre projet.

Clientèle visée: Artistes professionnels et de la relève professionnelle et travailleurs culturels au sein d’OBNL culturels.

Informations supplémentaires

Démystifier le processus inhérent à toute demande présentée au Programme de partenariat territorial des Laurentides du CALQ :

  • comprendre les critères exigés dans ce type de fonds;
  • comprendre comment rédiger un budget équilibré;
  • mieux comprendre les montants à inclure afin d’être équitablement rémunéré dans l’exercice de ses fonctions;
  • présenter un échéancier réaliste dans les délais prévus par le programme de subvention;
  • etc.
  • Avoir pris connaissance et compris le programme du CALQ
  • Avoir un projet à déposer dans le cadre de ce programme ou une idée concrète de projet à déposer (date de l’appel à venir).

Chaque participant aura besoin d’un accès Internet avec webcam. Le logiciel Zoom (gratuit) devra être préalablement installé sur votre ordinateur ou tablette.

Josée Fafard, formatrice

Josée Fafard a occupé plusieurs fonctions qui lui ont permis de bien cerner les ficelles du monde artistique et des professions qui y sont rattachées. Elle a développé une solide expertise, reconnue un peu partout au Québec, en accompagnement d’artistes, notamment pour les demandes de bourse. Titulaire d’une maîtrise en arts plastiques de l’Université Concordia, elle est elle-même artiste et a été plusieurs fois boursière, membre de jury et promotrice de projets culturels. 

Valeur réelle

Un travailleur dont l’employeur est assujetti à la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre doit payer le tarif correspondant à la valeur réelle établie pour chaque formation. Cette loi stipule que les organismes dont la masse salariale est supérieure à 2 M$ doivent consacrer au moins 1 % de cette somme à la formation de leur main-d’œuvre.

À propos

Actualités

Services

Ressources

Événements

Membres

X