Skip links

5 oct. / Formation le testament et la succession

26 septembre 2019 | Cours et ateliers

Le testament et la succession : Pourquoi et comment l’artiste en arts visuels doit penser à sa planification successorale. 

Volet Multirégional

Le RAAV peut rembourser certains frais aux artistes résidants à plus de 50 km du lieu de formation. Ces frais sont :

  • Alimentation: Les repas à l’unité seront remboursés au coût réel jusqu’à concurrence de 10,40 $ pour les déjeuners, 14,30 $ pour les dîners et 21,55 $ pour les soupers (facture obligatoire). Les frais de repas sont remboursables uniquement pendant les journées de formation ;
  • Hébergement : Si un coucher dans un établissement hôtelier est requis, il sera remboursé jusqu’à un maximum de 90 $ (facture obligatoire). Allocation pour un coucher chez un particulier (20 $ par nuitée) ;
  • Les frais de déplacement des participants seront remboursés en fonction de la dépense réelle (facture obligatoire) selon le moyen de transport le plus économique (frais d’essence, stationnement, transport en commun).

Cette formation sera offerte au volet Montréal le 15 mai 2020. La priorité est donnée au artistes de l’extérieur de Montréal.

Durée : 7 heures

Dates : 5 octobre 2019, de 9 h à 17 h

Coût : 80 $

Veuillez noter que la valeur réelle de cette formation est de 370 $

Lieu de formation : Centre St-Pierre, 1212 Rue Panet, Montréal

12 participants maximum (il reste 6 places)

Compléter le formulaire d’inscription en ligne

 

Description : Tout au long de sa carrière, un artiste produit un nombre grandissant d’oeuvres, lesquelles sont susceptibles, avec le temps d’acquérir une valeur culturelle, voire patrimoniale et par conséquent, une valeur financière. Il devient alors nécessaire pour l’artiste d’assurer, suite à son décès, la pérennité et la bonne gestion de ce corpus d’œuvres et des revenus que pourrait générer ce corpus, à titre posthume. Tout particulièrement pour un artiste des arts visuels, la mise en œuvre d’une planification successorale doit être abordée avec clairvoyance puisqu’elle aura une influence certaine sur la pérennité de ses œuvres et sur l’exploitation des droits d’auteur sur celles-ci (qui subsistent normalement jusqu’à la fin de la 50e année suivant le décès de l’auteur). Dans ce contexte, la planification successorale, et notamment la rédaction d’un testament artistique[1], est une démarche importante qui permettra à l’artiste de déterminer les conditions de préservation et d’exploitation de son patrimoine artistique et de choisir les personnes qui y veilleront et qui pourront en bénéficier.

 

Toujours dans la foulée de sa politique de formation continue, le RAAV cherche à outiller les artistes en arts visuels de manière à ce qu’ils soient autonomes tout au long de leur carrière. Depuis plusieurs années, nous souhaitons proposer cette formation qui est un besoin criant, régulièrement rapporté par nos membres et répondants de l’étude de besoins en formation continue 2016.

____

[1] Terminologie communément utilisée en histoire de l’art pour décrire une œuvre ou un corpus d’œuvres signant la carrière d’un artiste ou constituant l’essence de son apport esthétique et stylistique à une forme d’art, l’expression «testament artistique» renvoie ici aux dispositions testamentaires formulées par un artiste en lien avec la préservation et l’exploitation de son patrimoine artistique.

Plus d’information sur cette formation ( pdf )

 

Formatrice : 

SOPHIE PRÉFONTAINE  évolue dans le milieu des arts et de la culture depuis près de 20 ans. En 2004, après avoir occupé différentes fonctions de production et de gestion auprès du Théâtre de la Ville, des Productions Micheline Sarrazin, de la Compagnie Marie Chouinard et des Deux Mondes, cie de théâtre, elle devient membre du Barreau du Québec puis agit à titre d’avocate plaidante au sein du contentieux du ministère de la Justice du Québec. En 2008, le Regroupement québécois de la danse la charge de réaliser les Grands Chantiers de la danse et les Seconds États généraux de la danse professionnelle du Québec. De 2010 à 2012, elle est la directrice générale de la Fondation Jean-Pierre Perreault, un organisme voué à la mise en valeur du patrimoine chorégraphique de danse contemporaine et actuelle québécoise.

Visitez la programmation complète de la formation continue 2019-2020.

À propos

Actualités

Services

Ressources

Événements

Membres

X