La 27e édition des Grands Prix de la culture des Laurentides
Les lettres et les bibliothèques étaient à l’honneur cette année

Le Conseil de la culture des Laurentides (CCL) a tenu ses 27es Grands Prix de la culture des Laurentides le 10 novembre dernier à Saint-Jérôme. Cet événement annuel célèbre le talent et l’engagement dans tous les domaines artistiques et culturels des Laurentides. Cette année le milieu littéraire était à l’honneur.
Devant une salle comble de nombreux artistes, représentants du milieu, politiciens et dignitaires, plus de 10 000 $ en prix et en bourses ont été remis.

 

DES LAURÉATS DES QUATRE COINS DE LA RÉGION
Le prix Jeune relève, remis en partenariat avec les Carrefours Jeunesse-Emploi de la région des Laurentides, a été attribué à la poète et parolière Noémi Thébalt de Sainte-Agathe-des-Monts, pour souligner sa carrière prometteuse, sa multidisciplinarité et son engagement profond dans la mouvance culturelle actuelle. Ce prix est assorti d’une bourse de 500$.

Le prix Passion, remis en partenariat avec les députés des Laurentides, a été attribué à Marlène Paquin de Mont-Saint-Michel, pour souligner sa grande créativité mise au service de la transformation extrême de sa bibliothèque municipale, ainsi que sa réussite à mobiliser sa communauté. Mme Paquin a reçu une bourse de 500$. 

Le prix Arts-Affaires, attribué en partenariat avec Héritage Culture Laurentides, a été accordé à la société de comptables professionnels agréés Papillon et associés de Prévost, pour souligner son implication dans la vitalité culturelle de sa communauté à travers son investissement dans le Festival de la BD de Prévost, un événement mobilisateur qui stimule la lecture chez les jeunes et les moins jeunes. L’œuvre intitulée «Dans mon jardin il y a…» réalisée par l’artiste Marilyse Goulet de Saint-Jérôme, a été remise à l’entreprise récipiendaire.

Le prix Municipalité, remis en partenariat avec les Caisses Desjardins des Laurentides, a été attribué à la Ville de Blainville, pour souligner l’impact de la construction de la nouvelle bibliothèque Paul-Mercier qui est devenue l’infrastructure municipale la plus achalandée de la ville avec ses 1000 visiteurs par jour. Ce projet a participé à l’augmentation de 50 % du nombre d’abonnés. Une œuvre intitulée « Le chemin parcouru » de l’artiste Geneviève Oligny de Saint-Adolphe-d’Howard a été remise à La Ville de Blainville.

Le prix Ambassadeur, attribué en partenariat avec la Société nationale des Québécoises et Québécois des Laurentides, a été remis aux Éditions McGray pour souligner leur rayonnement au-delà de nos frontières, les valeurs transmises dans leurs œuvres et la grande communauté de lecteurs qu’ils ont su mobiliser autour de leur passion. Ce prix est assorti d’une bourse de 500$.

Le prix Excellence accompagné d’une bourse de 1000$, a été accordé à Simon Roy de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, pour souligner le rayonnement extraordinaire de son livre Ma vie rouge Kubrick, l’excellence de son écriture et de sa démarche. Ce prix est remis en partenariat avec Télé-Québec. Télé-Québec a également produit pour l’occasion une capsule vidéo exclusive sur Simon Roy, capsule qui est disponible sur le site Web de La Fabrique culturelle.

 

PRIX DES ROMANS LES PLUS POPULAIRES EN BIBLIOTHÈQUES
Pour le prix des romans les plus populaires en bibliothèques, remis en partenariat avec la Librairie Sainte-Thérèse, les gagnants ont été déterminés par les statistiques recueillies dans les bibliothèques publiques des Laurentides sur les livres les plus souvent empruntés et donc les plus lus au cours des quatre dernières années.

Le Prix du livre jeunesse le plus populaire en bibliothèques, accompagné d’une bourse de 1000$, a été remis à Katia Canciani pour son livre « Un écureuil coquin ».

Le Prix du roman le plus populaire en bibliothèques, accompagné d’une bourse de 1000$, a été remis à Francine Allard pour son roman « La maison d'en face ».


LE PRIX DU CALQ – CRÉATEUR OU CRÉATRICE DE L’ANNÉE DANS LES LAURENTIDES

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) a décerné le prix Créateur de l’année dans les Laurentides à l’écrivain Louis-Philippe Hébert de Saint-Sauveur. Ce prix, assorti d’un montant de 5 000 $, lui a été remis pour souligner, selon les mots du jury, « la puissance de ses œuvres, et plus particulièrement celle de ses récents livres Monsieur Blacquières et Marie Réparatrice. Ces romans-poèmes sont écrits avec une finesse d’orfèvre, chaque mot semble soigneusement choisi. Ils traitent du bien et du mal, de la vie et de la mort avec beaucoup de profondeur et d’émotion. »

 

LE CONSEIL DE LA CULTURE DES LAURENTIDES
Depuis 1978, le CCL contribue à forger l'identité culturelle de notre région. Il rassemble, conseille et accompagne tous ceux qui participent à l'essor des arts et de la culture dans les Laurentides. Par ses nombreuses activités, le CCL consolide notre développement culturel au bénéfice de la qualité de vie de l'ensemble des citoyens.

Avec ses Grands Prix de la culture, le CCL poursuit sa mission entamée depuis plus de 35 ans pour reconnaître et valoriser le travail des artistes, des organismes, des entreprises et des intervenants culturels de notre région. Depuis la première édition des Grands Prix, c’est près de 225 récipiendaires qui ont été honorés.


DES PARTENAIRES PRÉCIEUX
Nous remercions les partenaires associés à chaque prix et les partenaires suivants : le Ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Réseau Biblio des Laurentides, la Ville de Saint-Jérôme et le Musée d’art contemporain des Laurentides.

 

© 2012 - 2017 Conseil de la culture des Laurentides | Conception web et hébergement Nuroweb